Hôtel :

  Hotels Paris
(liste des 250 sites officiels des hôtels de Paris, classés par étoile)

Vos experiences :

  Livre d'Or - Faites nous part de votre experience sur Paris

Balade :

  Balade sur le canal St Martin
  Balades dans Montmartre
  Une balade dans Paris (4 km à pied)
  Une promenade près des Invalides

A voir :

  Le XVI côté jardins
  Jardin Tuileries
  Cathedrale Notre-Dames
  Jardin du Luxembourg
  Parc des Buttes Chaumont
  Bois de boulogne
  Parc Monceau
  Photos de Paris
  Monuments dans Paris

Infos utiles :

  Taxis Parisiens

  Sports a paris
  Liste des Universites dans paris
  Location vehicules
  Night club et discothèques
  Randonnées en France

  Partners :
 
    Paris hotel
  Paris hotels
    Ressources liens
 
Contact :

  aparis@a-paris.net

JARDINS DE PARIS



En arrivant à Paris, nous allions chez ce médecin spécialiste des maladies tropicales, rue d'Alésia. Je vois encore l'appartement haussmannien, avec les moulures impériales, les cheminées impériales, les vitraux de l'entrée. La salle d'attente donnait sur la cour. Mais on entendait la rumeur qui montait de la rue. Cette visite annuelle a cessé quand ce médecin a pris sa retraite, en même temps que sa concierge...

J' ignorais alors que la rue d' Alésia traverse le XIV arrondissement. Et que la sortie des catacombes est toute proche. J ai aimé Paris avant de le connaître. Je ne sais pas ou je regardais, au fond de la voiture, quand on passait place Denfert-Rochereau pour "remonter" de l'autre côté de la Seine, où se trouvait notre hôtel. On prenait certainement l'avenue du Général Leclerc, cette ancienne voie romaine qui depuis toujours, ouvre Paris quand ont vient du sud. Mais je ne me souviens pas avoir vu le "Lion de Denfert" je le connaissais grâce a une photo de Doisneau : "6 heures du matin, le 25 août 1944". Des jeunes gens sont debout sur l'animal. Ils saluent l'arrivée des chars de Leclerc et Patton. Dans ce livre de photos sur la libération de Paris, acheté sur les quais, j'ai retrouvé un feuillet manuscrit avec ce commentaire: "On croit en général que le Lion est on bronze. En vérité, il est en cuivre martelé. Il a d'ailleurs eu un accident visible à la fesse gauche qui a été réparée". Je ne suis pas allée vérifier. J'ai fait le tour des trois petits squares de la place Denfert-rochereau, celui de l'Abbé-Migne, de Jacques-Denis Antoine (l'architecte de l'hôtel de la Monnaie), et je me suis installée dans celui dédié à Claude-Nicolas Le-doux. Ces espaces modestes remplissent bien leur fonction: ils sont très fréquentés. Dès 9 heures, on y a rendez-vous, on s'y repose. . . sans un regard pour le Lion, qui, aujourd'hui se découpe sur un ciel d'orage. Le XIVe n'est pas le Paris des monuments. C'est, si on écarte le XIIe bordé par le bois de Vincennes, l'arrondissement qui compte le plus d'espaces verts; qu'il s'agisse des 16 hectares du parc Montsouris ou du minuscule jardin des Papillon donnant dans la petite rue de Châtillon. Ce sont là les lieux ouverts au public. Il reste encore les cours, les villas, les impasses aux pavés inégaux et inondées de verdure. Rue Méchain a Paris, les sœurs de Saint-Joseph de Cluny cultivent toujours leurs tomates, sous le regard amusé du personnel des éditions Nathan qui se dispute les bureaux " avec vue sur jardin ". Le boulevard périphérique est une ceinture aussi verte que rouge. Le rouge des immeubles de brique qui bordent le boulevard Brune se mêle au vert des nombreux jardins qui s'étendent entre les Maréchaux et le périphérique.

Le XIVe a aussi le plus grand état civil de France. L'arrondissement abrite tous les grands hôpitaux de la capitale, dont Sainte-Anne, et la seule prison demeurée dans Paris intra-muros, la Santé. Si le quartier résidentiel de Montsouris se dépeuple, ce n'est pas le cas de celui de Plaisance, plus populaire. Rien d'étonnant à cela. Avant d'être le Paris des artistes, des peintres, des écrivains, le trapèze aux trois monts (Montparnasse, Montsouris, Montrouge) a d'abord été le Paris laborieux des ateliers, des fabriques, des métiers des rues. Les réparateurs de porcelaine et les bougnats ont disparu; les charretiers conduisent aujourd'hui des camionnettes. Mais, en hiver, un vitrier et un rémouleur arpentent encore les rues. "Paris où l'on respire un mélange trouble de mystère et de sentimentalité", écrit Patrick Modiano. En effet, Paris pousse à la nostalgie, à aller respirer l'air des rues où nous avons vécu et qui nous paraissent toujours liées à une époque particulièrement heureuse. Je suis arrivée à Paris impasse La rochelle, qui donne dans la rue de la Gaîté. Puis, j'ai déménagé, tout près, rue Francis-de-Pressensé, en face du cinéma l'Entrepôt.

Je retourne dans mon ancien quartier, où je ne suis pas allée depuis longtemps. La tour Montparnasse a Paris me sert encore à m'orienter dans Paris. Officiellement, elle est domiciliée dans le XV (33, avenue du Maine), mais elle appartient aussi bien au XlVe. L'impasse La rochelle et la rue de la Gaîté n'ont pas changé en quinze ans. Il y avait deux vies dans ce quartier, celle de la semaine, assez calme finalement, où, le matin, on croisait des rentiers en pantoufles que Balzac aurait pu décrire. Et puis venait le vendredi, et tout le monde que le week-end jetait à Montparnasse jusqu'au dimanche soir. Je suppose que ce rythme n'a pas changé non plus. Mais le quartier de la rue de l'Ouest, de la rue Raymond-Losserand et de la rue du Château est en pleine mutation, comme le fut le XIII arrondissment voilà quelques années, Des immeubles sortent de terre. D'autres sont en démolition. Des fenêtres sont murées. Mais on ne construira pas ici des tours comme on l'a fait dans le XIII. Il n'y avait pas autant d'antiquaires dans ces rues autrefois. Parce que les boutiques sont étroites dans Paris, ils se spécialisent souvent dans les bibelots, le tout petit mobilier, la vaisselle. En remontant tout droit depuis la rue du Château, j'atteins le territoire de l'architecte Ricardo Bofill. On cite toujours l'ensemble néoclassique de la place de Catalogne, qui s'inspire du temple grec autant que de l'arène romaine. Mais j'avoue lui préférer l'immeuble de le place de Séoul, à deux pas de là, qui s'ouvre entièrement sur le ciel, surtout quand, comme aujourd'hui il est chargé de nuages qui défilent à toute vitesse. Je dois encore passer à l'hôtel de Massa. Je ne savais pas qu'au XVIIIe siècle il s'élevait sur les Champs-Élysées, a l'angle de la rue La Boétie où cette 'folie' avait été le théâtre de nombreuses fêtes galantes. En 1927, il fut menacé de démolition. Comme la Société des gens de lettres logeait dans des locaux précaires au 1 de la rue de Trévise, l'Etat lui offrit une parcelle du jardin de l'Observatoire pour y reconstruire, très fidèlement, le coquet hôtel a Paris particulier de la rive droite. Et on assista à la transhumance des pierres, des charpentes, des lambris, des parquets et du moindre des matériaux.

Reservez votre nuit ou un week end a paris disponibilité en direct et reservations hotels paiement securisée.

Randonnées en France. A la découverte de randonnées et des activités de sport (stages, parcours, descentes,
randonnées, balades, raids)

Balade "Dérives sur le canal St Martin" - Une balade dans Paris - Balades dans Montmartre - Une promenade proche des invalides et de ses monuments
Le XVI côté jardins - Magasins de chaussures - Hotels Paris - Photos de Paris - Taxis - Paris Brest
Liens vers des activités dans Paris et Ile de France
- Liens vers le site officiel de la ville de Paris

selection 2, 3, 4 hotels dans paris
Copyright (c) 2003 A-paris.net